Top 5 : Les plus belles surprises dans la LNH

czfsdfs

Hier soir, je faisais un tour des pires déceptions que la LNH nous ait offertes jusqu’à maintenant, cette saison. Mais il n’y a pas que des performances décevantes. Plusieurs équipes ont créé de très belles surprises, se faufilant parmi les premiers rangs du classement de la ligue. Voici les 5 équipes qui nous ont surpris positivement, cette année.

À LIRE AUSSI : Top 5 – Les pires déceptions dans la LNH

1. Blue Jackets de Columbus

columbus_blue_jackets_stanley_cup_playoffs_040914.jpg
#4 de la Division Métropolitaine et #6 de la LNH

Quelle surprise. Depuis quelques années, chaque saison est supposée être un break-out year pour la formation de l’Ohio. C’est finalement en 2016 que c’est arrivé.

Et c’est toute une surprise. Offensivement, Cam Atkinson produit à un rythme de plus d’un point par match, Saad, Foligno et Wennberg ont chacun 22 points et un certain Sam Gagner compte 19 points en 25 matchs.

Défensivement, la ligne bleue de Blue Jackets est une des meilleures de la LNH. Avec l’arrivée de Zach Werenski, qui joue comme un vétéran à sa première année chez les pros, le top 4 formé de celui-ci, Jack Johnson, Seth Jones et David Savard aide les Blue Jackets à être l’équipe à avoir accordé le moins de buts (56), jusqu’à présent.

Mais ce n’est pas la seule explication à ces succès. Sergei Bobrovsky a recommencé à jouer comme dans le bon vieux temps et se classe au 6e et 7e rang pour la moyenne de buts alloués et pour le taux d’efficacité.

2. Flyers de Philadelphie

Philadelphia-Flyers-celebrate-on-the-ice-after-beating-the-Washington-Capitals-640x426.jpg
#3 de la Division Métropolitaine et #5 de la LNH

Le début de saison des Flyers est incroyable. Voracek, Giroux et Wayne Simmonds font partie des meilleurs pointeurs de la LNH et les 101 buts de Philadelphie les classent au deuxième rang pour les buts marqués.

Gostisbehere ne produit pas comme on l’espérerait, mais Ivan Provorov connaît des bons débuts et les Flyers sont sur une séquence de 9 victoires de suite.

Cependant, il y a un gros bémol.

Même s’ils sont la 5ème meilleure équipe du circuit, le nombre de buts alloués de la formation de Dave Hakstol est atroce : bon pour le 29ème rang de la LNH. La majorité des joueurs sont dans le négatif au niveau des (+/-), et la défensive en arrache. Réglera-t-on le problème, à Philadelphie?

3. Sénateurs d’Ottawa

guy-boucher-marc-crawford
#2 de la Division Atlantique et #11 de la LNH

L’arrivée de Guy Boucher a donné une bouffée d’air frais aux Sénateurs d’Ottawa. Malgré des assistances qui chutent au Canadian Tire Center, les Sens sont au deuxième rang de la Division Atlantique et déjouent les pronostics depuis le début de la saison. Craig Anderson, malgré ses problèmes familiaux, est excellent et Mike Condon joue le rôle de #2 à la perfection.

Récemment, les Sénateurs ne sont pas dans la plus belle séquence (4-5-1), mais s’ils continuent à s’améliorer et à gagner de façon constante, ils pourraient causer une surprise et accéder aux séries éliminatoires.

4. Flames de Calgary

calgary-flames-johnny-gaudreau-and-sean-monahan-celebrate-af.jpeg
#2 de la Division Pacifique et #12 de la LNH

Si cet article avait été fait dans les premier jours de la saison, les Flames auraient définitivement fait partie de ma liste des pires déceptions. Rien n’allait à Calgary.

Mais peu importe. Le vent a changé de bord pour les Flames, qui sont maintenant au 12ème rang de la LNH. Ils ont remporté 8 de leurs 10 derniers matchs et Chad Johnson compile des statistiques exceptionnelles.

Même si les performances de Brian Elliott sont extrêmement décevantes, on ne peut pas chialer quand le reste de l’équipe suit.

5. Rangers de New York

625763582.jpg
#1 de la Division Métropolitaine et #2 de la LNH

J’étais obligé de mettre les Rangers de New York sur cette liste, malgré moi. Je m’explique.

Pour moi, la prestance des Rangers n’a rien d’une surprise. Ça ne me surprend aucunement de leur part. Les changements qui ont été faits cet été garantissaient à la formation d’Alain Vigneault un top-9 extrêmement dangeureux, avec l’addition de Jimmy Vesey, Pavel Buchnevich et Mika Zibanejad.

Donc celle-ci est plus basée sur l’opinion général. Au début de l’été, je doutais que les Rangers trouveraient un moyen de s’en sortir et d’offrir une équipe compétitive en vue de cette saison. Mais je m’étais trompé, heureusement. Après quelques bons coups et l’émergence de Buchnevich, New York était destiné à connaître une autre grosse saison.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s